11 janvier 2022

AGS-Omega 2.6.7

La nouvelle version 2.6.7 de AGS-Omega est disponible.

Les utilisateurs inscrits sur le portail 'omeganer' en sont avertis par courriel.

Le téléchargement et l'installation sont possibles à partir de l'interface de AGS-Omega si la messagerie intégrée est correctement paramétrée mais également à partir du portail.

Cette version apporte diverses améliorations concernant notamment :

  • le tri des personnes dans l'interface intégrée
  • la correction de quelques erreurs lors de l'utilisation et de l'exploitation des bases et des registres
Le détail de ces modifications est à consulter ici (page en allemand).



14 décembre 2021

Gedcom : Import des lieux dans AGS-Omega

 AGS-Omega importe les lieux de façon un peu particulière.

En effet, les noms de régions et les noms de pays sont tronqués à 3 caractères.

Différentes alternatives sont à conseiller, par exemple :

- utiliser les codes internationaux pour les noms de pays

- utiliser quelques abréviations pour les régions françaises (du nord au sud) facilement identifiables

  • HdF
  • Nor
  • IdF
  • GE
  • Bre
  • PdL
  • CVL
  • BFC
  • NA
  • ARA
  • Occ
  • PCA
  • Cor
- utiliser les codes iso3166 (merci à Jacques Watrin pour cette découverte) qui associent pays et région. Ces codes pourraient trouver une place en détournant le champ 'Commune actuelle' de AGS-Omega ...

- utiliser (prudemment) la fonctionnalité "Rechercher-Remplacer" dans votre éditeur de texte pour rétablir une dénomination intégrale.

03 décembre 2021

Visioconférence

Présentation du logiciel AGS-Omega

Boris Neubert a présenté le logiciel de généalogie AGS-Omega le 09 décembre 2021 aux membres du Ahnenforscher Stammtisch Unna.

Cette présentation (en allemand) qui dure environ 1h40 peut être revue sur Youtube.




02 décembre 2021

N° 02/2021 - 09 octobre 2021

Les dernières nouveautés sont communiquées par la newsletter :

- 02/2021 du 09 octobre 2021 (en allemand)


AGS 2.6 avec Omega 5.690 est disponible.

Les principales nouveautés de AGS 2.6 par rapport à AGS 2.5 sont :

  • De nombreuses fonctionnalités de Omega Classique sont implémentées dans l’interface intégrée, entre autres

  1. la sauvegarde du contenu de registres au format CSV
  2. registre des ancêtres
  3. l’extension du registre des individus
  4. l’éditeur des macros de raccourcis clavier
  5. le remplacement des noms, prénoms, lieux et professions dans les dictionnaires d’index
  6. Le remplacement des personnalisations

  • Nombreuses améliorations de fonctionnement lors de la saisie des individus dans l’interface intégrée
  • Possibilité d’ajouter, d’enlever une personne unique de tout registre d’individus et déplacer une personne unique d’un registre vers un autre.
  • Création d’un nouveau registre d’individus
  • Fusion de différents registres d’individus.
  • Fonctionnalité très efficace pour la recherche de personnes
  • Nouveaux paramètres Omega dans Généralités :

  1. Sauvegarde automatique
  2. Mode édition permanent

  • Mise en forme (couleur, gras, italique) des données saisies dans l’explorateur AGS
  • Amélioration du support par l’intégration de l’application ‘Ultraviewer’

Toutes les nouveautés sont décrites de façon explicite dans le manuel d’utilisation (traduction automatique).

Une licence à jour est nécessaire pour utiliser AGS 2.6 et Omega 5.690.

Pour vérifier votre licence :


Ainsi les utilisateurs de la version AGS 2.5 peuvent passer gratuitement à la nouvelle version.

Commander une mise à jour (13 €) sera peut-être nécessaire pour les autres.

La nouvelle version vous est proposée dans la messagerie de l’explorateur AGS (voir les captures d'écran. Elle peut aussi être téléchargée depuis le portail dédié.

IMPORTANT

Le tri du registre des individus a été modifié dans la version Omega 5.690.

  • Il est donc indispensable d’effacer les registres des fiches individuelles marquées et des dernières fiches individuelles consultées, de vérifier vos bases de travail et d’en régénérer les index après l’installation de la nouvelle version.
  • Il est fortement déconseillé de travailler à partir de bases stockées dans le cloud (Dropbox, Google Drive, OneDrive) qui peut servir d’abord pour la sauvegarde que vous devriez faire régulièrement.

Beaucoup de satisfactions et de réussites dans vos recherches généalogiques.

Cordialement

Boris Neubert